Aller au lolo* et acheter 50 centimes de chiklèt (chweging-gum)
*petite boutique de la section (=quartier)

Couper son floup en deux pour partager avec ta cousine même si déontologiquement, un floup ça ne se partage pas, krakrakra (rires en créole)
C’est une grande preuve d’amour.

Manger “plein ton ventre” de goyaves (lire gwayaaaves) ou de mangues à même l’arbre

Faire des batailles de caramboles* pourries
*fruit en forme d’étoile une fois coupé

Faire des courses en brouette

Se taper un sprint monumental pour rattraper la voiture à pains

Jouer à chô caché (cache cache) dehors

Apprendre à faire du vélo avec l’aide de tous les cousins dans le chemin en tuff. Il y a eu des chutes mais qu’est ce qu’on rigolaient.

Squatter à 12 la maison de tonton José pendant les grandes vacances en travaillant le matin et jouant l’après midi.
Le pauvre, il devait en avoir marre de nous hihi.

Qu’est ce que ça fait du bien de retourner en enfance.
Merci ma smala et mes cousins pour ces supers moments, nou fè bon commès (on fait fait pleins d’expériences, lol).
Merci ma Guadeloupe pour ce cadre idyllique, à la campagne, toujours dehors.

Et toi ? Tu me racontes un souvenir d’enfance.

Merci de liker, partager si ça te plait 😉

A mercredi prochain pour un souvenir d’enfance en Guadeloupe.

Vis une expérience insolite et découvre la Guadeloupe autrement, en réservant sur creoletrip.com

credit photo: Cédrick Isham Calvados​

Pin It on Pinterest

Share This