En cette date symbolique de l’abolition de l’esclavage, j’ai en tête 2 choses.

La citation de Maya Angelou: “N’oubliez pas que vous êtes le rêve d’un esclave.”

Sa pensée est tellement puissante qu’il n’y a pas grand-chose à rajouter à part soyons dignes de nos illustres ancêtres. Visons l’excellence, mettons encore plus à profit cette vie si précieuse que nous avons. Cette liberté si durement acquise. Concentrons-nous sur l’essentiel.

Plage de malendure, crédi photo:  Cedric Isham

 

 

La 2éme chose qui me vient c’est Ansanm Ansam (Ensemble).

C’est la réponse que j’ai eu quand j’ai sollicité Yasmyn Camier de Talan an Nou cette semaine, un blog super inspirant.

C’est cet état d’esprit qu’on tous ceux qui partagent les posts de Créole trip.

Depuis que je me suis lancée dans l’entrepreneuriat, j’ai eu la chance de rencontrer (même virtuellement) des Guadeloupéens qui n’ont pas hésité à m’aider, parce-que pourquoi pas.

Beaucoup plus qu’on ne pourrait le penser.

La solidarité existe, malgré tout.

Ansanm Ansanm malgré les préjugés que l’on peut avoir sur nous-même et les autres.

Seul on va plus vite, Ansanm Ansanm on va plus loin.

Sans distinction de couleurs, d’âges ou de sexe.

Parce-que souvenez-vous, c’est d’amour dont le monde a besoin (cf, un de mes anciens posts).

Yo té pou nou sé, alôs ansanm ansam nou ka vansé.

Il fut pour que nous soyons, donc ensemble, nous avançons.

PS:

Il y a beaucoup d’événements pour marquer l’abolition de l’esclavage.

Notamment, Eritaj, le festival des mémoires vivantes aussi riche que varié qui se termine ce jour.

Vous pourrez découvrir également, l’histoire tragique du canal des Rotours, trace de l’esclavage, grâce à une balade en bateau sur creoletrip.com.

Please follow and like us: